Comment entretenir sa gouttière ?

Comment entretenir sa gouttière ?

Entretenir sa gouttière est très important pour prolonger sa durée de vie et pour empêcher des infiltrations d’eau ou que votre crépis de maison ne s’abîme. En effet, des végétaux peuvent venir bloquer le bon écoulement et l’évacuation de la gouttière, et engendrer des fuites d’eau le long des murs ou au sol, créant des débordements pouvant jusqu’à endommager les fondations de votre logement.
Voici donc les différentes étapes d’entretien de votre gouttière pour garder toujours une installation propre et efficace…

Protéger sa gouttière

Pour moins de difficultés à nettoyer votre gouttière et plus de facilités à l’entretenir, il est recommandé d’installer différents accessoires pour la protéger :

  • une crapaudine qui protège le sommet du conduit d’évacuation et qui ne va laisser passer que l’eau en évacuant les dépôts
  • un stop feuilles qui se clipse sur le dessus de la gouttière pour bloquer les dépôts de feuilles
  • des arceaux dauphin qui renforcent le bas de la descente et évitent toute cassure si la gouttière est proche de la circulation ou exposée à des chocs
  • un protège-conduit qui se place sur un conduit pour le renforcer lorsqu’il est soumis aux intempéries, à des chocs ou à des produits chimiques.

Il faut savoir que ces accessoires sont très faciles à installer, conviennent à tous les budgets et vous feront gagner un gain de temps considérable.

Nettoyer sa gouttière

Pour éviter de changer votre gouttière devenue hors d’usage, vous devez procéder à son nettoyage au moins 1 fois par an. Cela lui permettra d’être toujours efficace et de durer dans le temps. Le mieux est de la nettoyer pendant l’été pour bénéficier d’une météo clémente et la préparer à affronter l’automne et l’hiver.

Attention, prévoyez d’être 2 pour qu’une personne tienne l’échelle et puisse contrôler l’écoulement de la gouttière, ce qui sera beaucoup plus pratique et sécurisant quand l’autre personne fera le nettoyage. Vous pouvez aussi utiliser des harnais de sécurité et des attaches-échelles, en prenant garde de ne jamais appuyer l’échelle sur la gouttière.
Commencez par la partie basse de la gouttière et retirez tous les dépôts susceptibles d’empêcher son écoulement. Sachez qu’il existe pour ce faire des kits spécifiques de nettoyage. Il faut nettoyer ensuite la gouttière au jet d’eau (ou avec un jet haute pression) pour la rendre bien propre.

Contrôler son installation

Après son nettoyage, il va falloir vérifier votre installation pour éventuellement procéder à des réparations.
Il faut d’abord contrôler le bon écoulement de votre conduit (c’est inutile si vous avez installé une crapaudine) et s’il s’avère obstrué, vous devez soit le débloquer au moyen d’un crochet ou d’une longue brosse, soit découper votre gouttière pour aller chercher l’objet bloquant et la raccorder ensuite avec un kit de réparation spécialement adapté.
Après cette opération, il faut repérer la présence éventuelle de fuites sur la gouttière. Pour cela, vous allez devoir en bloquer l’écoulement de part et d’autre (au moyen d’un récipient retourné par exemple) et faire couler de l’eau. Vous détecterez ainsi facilement fuites et trous, et pourrez les réparer.

Réparer sa gouttière

Si vous avez constaté de petites fuites, fissures ou trous, vous pourrez y remédier vous-même mais s’ils sont importants, mieux vaut faire appel à un spécialiste.
Pour une fuite, il faut généralement resserrer le montage de certaines parties de la gouttière ou changer l’élément endommagé (joint, dauphin, boîte à eau…). Vous veillerez alors à prendre les pièces correspondant au matériau de votre gouttière (aluminium, zinc, PVC…) et à coller celles qui étaient collées, et à souder celles qui étaient soudées.
Pour un trou ou une fissure, il faut sécher la gouttière (avec de l’alcool à brûler) et veiller à ce qu’elle soit bien propre.

Vous pourrez alors les colmater avec un mastic étanche. Si celui-ci s’avère insuffisant, vous devrez au préalable couvrir la fissure avec une feuille de verre et colmater l’ensemble avec du mastic.
Attention, il faut savoir que les gouttières en zinc requièrent un savoir-faire particulier avec des soudures à l’étain ou avec des feuilles d’aluminium. Et qu’il est préférable dans ce cas de faire directement appel à un professionnel.

Enfin pour conclure toutes ces étapes, n’oubliez pas de décaper votre gouttière pour lui redonner un coup de jeune. Vous prendrez pour cela un décapant spécial (en fonction du matériau de votre gouttière) que vous mettrez sur un chiffon et vous frotterez l’extérieur de votre gouttière avec. Celle-ci sera désormais en parfait état de marche. Mais si toutefois vous avez besoin de conseils ou d’aide, n’hésitez pas à demander l’aide de notre professionnel.

Pour en savoir plus:

Articles en relation